English | 中文

Sécurité

Adoré depuis 40 ans.
De l'importance de conserver la quintescence du réalisme d'un jouet.

« Aujourd'hui encore, nous lançons deux nouveaux modèles de voiture, chaque troisième samedi du mois. Nous continuons à croire que les gens se rendront encore longtemps dans les magasins de jouets. »

Ainsi s'expriment Hiroyuki Yamanouchi, de l'équipe Développement Produits, et Kei Kishida, de l'équipe Marketing de TOMICA, impliqués dans l'industrie du jouet en métal, pour lequel le Japon est tant reconnu. Bien entendu, une stratégie de vente forte est primordiale, mais un des attraits de TOMICA est de proposer une gamme large de modèles qui plaisent aux enfants : du véhicule léger à la fourgonnette, en passant par le camion de pompiers ou la voiture de police. Neuf mois environ sont nécessaires pour concevoir chaque modèle. Pour beaucoup, TOMICA est synonyme de voiture miniaturisée, mais pour parvenir à la commercialisation d'un modèle réduit d'une voiture réelle, il faut procéder à de très nombreuses adaptations.

« Pour ne pas se blesser sur des parties saillantes, par exemple, les rétroviseurs latéraux ne sont pas reproduits. D'autres modifications sont aussi effectuées comme l'adoucissement des arêtes ou l'épaississement d'éléments qui nécessitent d'être plus robustes. »

La raison en est simple : TOMICA propose des jouets pour les enfants à partir de trois ans. Les formes nées de ces adaptations confèrent aux modèles TOMICA un « aspect jouet » dans le meilleur sens du terme. Quel que soit le type de voiture développé, cette politique inébranlable est le pilier de la marque TOMICA.

« Au cours de la création de nos jouets, nous nous efforçons de garantir leur sécurité et leur robustesse tout en leur conservant un certain réalisme. C'est là que notre savoir-faire s'exprime. »

Dés la conception, nous créons des prototypes par paliers de 0,1 mm. Cela requiert une véritable expertise technique, pour notamment affiner les modèles afin de prendre en compte l'épaisseur de la peinture. Plus de six cents millions de nos voitures ont été vendues l'an dernier, et il ne fait aucun doute que les enfants du Japon et du monde entier continueront encore longtemps d'apprécier nos jouets, créés pour leurs petites mains.

  • Hiroyuki Yamanouchi

    Développement de produits

  • Kei Kishida

    Marketing

Back to index